DES CHINOIS ONT ESSAYÉ DE COPIER LA RECETTE DE LA BIÈRE CORONA, ET ONT CRÉÉ LE CORONAVIRUS

DES CHINOIS ONT ESSAYÉ DE COPIER LA RECETTE DE LA BIÈRE CORONA, ET ONT CRÉÉ LE CORONAVIRUS

Le pays du soleil levant qu’est la Chine est principalement connu pour sa Grande Muraille, sa médecine traditionnelle, ses bon repas aux multiples spécialité, le bouddhisme, mais également pour la contrefaçon.

 

corona-virus-explosion-article-ledependant

En effet, la Chine est le paradis de la contrefaçon où plus de 3,4 millions de produits sont créés chaque jour. Des usines prêtes à tout pour créer des produits dérivés qui ne sont pas aux normes européennes et qui peuvent causer un sérieux problème pour les utilisateurs. Citons pour exemple les matières bon marché pour la confection des vêtements, les appareils électroniques qui peuvent engendrer de grosses blessures mais aussi brûler une maison, jusqu’aux pièces automobiles.

Aujourd’hui, c’est une affaire bien plus étonnante que nous allons aborder, car nous allons vous parler d’un laboratoire créé tout récemment dans la ville de Wuhan : les scientifiques ont voulu imiter à la perfection la recette de la boisson phare « Corona », une bière alcoolisée à base de Tequila connue mondialement.

C’est le célèbre scientifique nommé 尼基·诺布 tout juste agé de 27 ans qui a voulu relever ce défi en fabriquant la bière contrefaite. Sauf qu’est survenu un énorme problème dans le laboratoire : il s’avère que le riz, l’ingrédient essentiel à la fabrication de la bière Corona contrefaite, était périmé depuis 1989. Il faut savoir que le riz périmé devient une graine extrêmement nocive pour l’homme et explosive lorsqu’elle rentre en contacte avec l’houblon, une graine que l’on retrouve généralement dans toutes les bières.

Villeurbanne-un-incendie-suivi-d-une-explosion-fait-un-blesse-leger-a-l-universite

Explosion du laboratoire 

Le laboratoire a alors explosé ce qui a créé dans l’air libre un virus mortel nommé le « Coronavirus » par le gouvernement chinois. Le professeur ainsi que ses employés sont actuellement en prison et attendent prochainement leur procès pour avoir contaminé une grosse partie de la ville de Wuhan et devra répondre de leurs actes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *