PERPIGNAN : D'après les statistiques policières, la vente de LSD est en chute considérable depuis la fermeture du magasin Desigual.

PERPIGNAN : D’après les statistiques policières, la vente de LSD est en chute considérable depuis la fermeture du magasin Desigual.

desigual-marché-ledependant-article

Rappelez-vous, le magasin Desigual situé au 2 rue des Trois Journées a fermé définitivement ses portes courant 2017. Une nouvelle décevante pour la grande enseigne colorée dont le magasin a couté plus de 12 millions d’euros. D’après une ancienne employée de chez Desigual, des dealers sqouataient illégalement l’établissement pour vendre une drogue très puissante nommée LSD. Un marché illégal qui a rapporté plus de 2 millions d’euros depuis l’ouverture du magasin aux dealers. Mais pourquoi le marché du LSD se vendait mieux dans cette boutique et nulle part ailleurs ? Un dealer nous affirme que les clients de chez Desigual sont bizarroïdes et qu’ils raffolaient être défoncés, il nous apprend même que DESIGUAL est l’abréviation de LSD à l’envers. Lorsque les dealers ont appris la fermeture du magasin, ils étaient prêts à aider l’enseigne financièrement pour éviter la fermeture qui les mettrait en faillite.

basi-fit-salle-perpignan

2 années passées, une nouvelle grande enseigne prend possession des lieux, Basic Fit. Une enseigne qui pousse comme des champignons dans notre région dont les abonnements ont augmenté de 34% en l’espace d’un mois depuis l’ouverture. Nous apprenons que 24% des nouveaux inscris sont des dealers qui proposent à leur clientèle des stéroïdes de cheval, des stimulants ainsi que des agents anabolisants pour augmenter la masse musculaire. Un marché qui reprend donc son cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *