PERPIGNAN : DES COLIS LANCÉS TRÈS SUSPECTS DANS LA PRISON DE PERPIGNAN

PERPIGNAN : DES COLIS LANCÉS TRÈS SUSPECTS DANS LA PRISON DE PERPIGNAN

prostitués-perpignan-prison-ledependant

Lors d’une patrouille dans la prison de Perpignan, les gardiens ont fait plusieurs découvertes dans la cour. Ils auraient entendu de forts gémissements venant d’un coin de la cour, « comme si une personne hurlait à la mort » nous confie un gardien. Stupéfaction, ils auraient vu plusieurs prostituées au sol, blessées, avec fracture à la hanche, jambes et bras cassés, mais aussi de multiples fractures du crâne… et la liste est longue.

Comment 12 prostituées ont pu finir en prison et surtout blessées ?

C’est une question très pertinente dont la réponse risque de vous étonner. Les prostituées ont été envoyées grâce à une catapulte fabriquée par des lanceurs à la demande des prisonniers. Une machine de guerre servant à la base à envoyer des projectiles à longue distance, sauf que cette fois-ci, l’utilisation a servi à envoyer des prostituées à 248km/h, mais malheureusement droit dans un mur. En effet, elles ont pu passer le mur de la prison mais ont atterri écrasées sur le mur de l’infirmerie, à côté de la cour.

Des prostitués, mais également … des Pocket bike

Plusieurs colis suspects ont été envoyés à travers le mur de la prison comme des Mac Book pro, du jambon Serrano avec son support, du caviar, 90kg de cocaïne, des matelas, des chaises de bureau IKEA et pour finir des mini motos pocket bike.

Un danger pour les gardiens

Ces colis suspect peuvent parfois dépasser les 100kg, et les gardiens ne sont pas à l’abris de se recevoir des vagins de prostitués sur le visage ou un matelas le tout à vive allure qui peut causer de fort dégâts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *